Soutien au comportement positif

Le soutien au comportement positif (SCP) au CSFP

Adhérant à la politique ministérielle des écoles accueillantes et sécuritaire (MÉ, 2013), le CSFP a implanté dans ses écoles des méthodes d’interventions pédagogiques axées sur le SCP auprès de l’élève. Par l’intermédiaire d’un plan d’action, l’équipe-école recense les approches utilisées par le personnel pour favoriser le SCP. Les interventions positives sont mesurées afin de consolider l’atteinte des objectifs préétablis par le code de vie de l’école. Autour de trois ou quatre valeurs décidées en équipe-école, la communauté scolaire s’efforce à grandir ensemble sur des principes de collaboration.

 

Qu’est-ce que le SCP?

Le SCP (Positive Behaviour Supports – PBS) consiste en une vaste gamme de stratégies systémiques et individualisées permettant d’atteindre d’importants objectifs aux niveaux social et pédagogique, et ce, tout en prévenant les comportements problématiques auprès de tous les élèves.

 

Trois paliers de prévention sont définis dans un continuum d’interventions positives: 1) primaire (Système disciplinaire à l’échelle de la classe/école pour les élèves/le personnel) pour ±80% des élèves, 2) secondaire (Groupes spécialisés, approche systémique pour les élèves ayant un comportement à risque) pour ±20% des élèves , 3) tertiaire (Interventions spécialisées, individualisées et systémiques pour les élèves à haut risque) pour ±5% des élèves.

 

Que fait-on dans les écoles du CSFP*?

• On définit clairement les attentes tirées du code de vie;

• On enseigne continuellement sur comment adopter des comportements appropriés;

• On reconnait les agissements positifs chez l’élève et le personnel;

• On identifie clairement les conséquences liées à un comportement inapproprié;

• On documente, de manière rigoureuse, les comportements inappropriés;

• On analyse les collectes de données, à travers une documentation, et on les partage à l’équipe-école;

• On décide des orientations à prendre en équipe-école à partir de la collecte de données;

• On évalue l’élève, un groupe et l’organisation scolaire selon plan à long terme de collecte et d’analyse de données afin de développer des stratégies d’intervention.

 

Image graphique du SCP

scp28mai20121

* Tiré des interventions primaires de la politique des écoles accueillantes et sécuritaires (MÉ-TNL, 2013. Page 3)